zach dyson AyW9Ve2M4VI unsplash

Trottinettes et personnes handicapées : la fin des difficultés ?

Le 25 octobre 2019, le gouvernement a annoncé officiellement le changement du code de la route concernant la circulation des trottinettes électriques en ville. Une étape importante pour faciliter la vie des personnes atteintes de handicap en ville, dont les déplacements étaient rendus de plus en plus dangereux par ces véhicules.

Les trottinettes électriques : une difficulté pour les personnes handicapées

Sophie Cluzel, secrétaire d’État au handicap, a déclaré en octobre dernier qu’elle demandait à la police une tolérance zéro quant à la présence des trottinettes électriques sur le trottoir, parce qu’elles rendent les déplacements des personnes handicapées, mais aussi ceux des enfants ou des personnes âgées, extrêmement dangereux. Abandonnées sur le trottoir de manière anarchique, garées en plein milieu du passage et même en circulation au milieu de la chaussée, les trottinettes ont provoqué de nombreux accidents graves. Plusieurs associations de défense des personnes handicapées demandaient depuis longtemps à ce qu’elles soient interdites sur les trottoirs. C’était par exemple le cas du Comité Louis Braille qui réunit différentes associations pour personnes malvoyantes à Lyon, et qui en février 2019 avait demandé au gouvernement d’interdire ces trottinettes électriques sur les trottoirs.

La nouvelle réglementation

Depuis le 25 octobre dernier, les trottinettes sont donc officiellement entrées dans le code de la route, ce qui signifient qu’elles ont l’interdiction stricte de circuler sur les trottoirs, et une infraction coûte une amende de 135€. Elles sont globalement soumises à la même réglementation que les vélos, et autorisées sur les pistes cyclables, mais sont interdites aux conducteurs de moins de 12 ans, et ne doivent pas rouler à une vitesse supérieure à 25 km/h.
Le port d’écouteurs est également interdit, et elles ne peuvent être garées que sur les emplacements réservés au deux roues (vélos et motos). Un ensemble de nouvelles règles qui devraient faciliter les déplacements des personnes handicapées en ville, même si beaucoup déplorent que ces règles ne soient pas encore assez appliquées par la police.

Allied Vehicles propose une gamme unique de véhicules pour fauteuils roulants, et également de la location TPMR. Nous vous proposons de nombreux conseils sur nos véhicules TPMR, une certification de sécurité complète pour votre voiture handicapé, et bien d’autres services à découvrir sur notre site.